Les Abymes dans le territoire Guadeloupéen

 

    La Guadeloupe, Département francais d'Outre-mer est un archipel des Petites Antilles situé dans la mer des Caraibes. Elle se compose de 32 communes réparties sur ses multiples territoires insulaires.

située sur l'île de Grande Terre, la ville des Abymes se positionne parmi les plus grandes commune de l'archpel. Avec plus de 60 000 habitants sur son territoire, elle est de loin la plus peuplée.

 


Les Abymes en histoire et Géographie

Le premier bourg des Abymes fut créé en 1691 par des colons venant de Basse-Terre. Il se trouvait au sommet du morne Miquel, limite actuelle entre les Abymes et Pointe-à-Pitre.

La commune des Abymes etait princpalement formée de marécages bordés de mangliers et de palétuviers. Le territoire fut pendant un temps divisé rapidement en deux quartiers: Les petites abymes au sud et les grandes abymes au nord.

Celle dont le nom proviendrait de la brume formée par l'évaporation au niveau du sol marécageux, « drap mortuaire des savanes » accueillait les principales migrations vers la Grande Terre des colons pour la culture de la canne à sucre.

Vers 1750, la paroisse des Abymes fut déplacée et l'ancien bourg est devenu le Vieux bourg des abymes, appellation encore utilisée.

Le bourg se presente en place triangulaire autour de laquelle se dressent les batiments publics importants.

  Ce nouvel emplacement donna à la commune une identité propre.

Les esclaves venus d'Afrique constitueèrent la majeur partie de la population s'occupant des plantations de canne à sucre, caco et café. La réception de denrées s'effectuait dans les quartiers prospères de Grande terre et de Basse terre.

En 1748, une voie terrestre d'accès à la mere fut créée pour faciliter le transport de productions jusqu'au port de Pointe-à-Pitre. Cette voie (Boulevard Légitimus) est l'axe principal de communication entre le bourg de la ville et la mer qui a participé à l'extension de la commune. 

Divers événements ont ensuite marqué la vie abymienne dont Le "camage de Baimbridge" (combat anti- esclavagistes de 1802) et les grèves de l'activité sucrière qui ont paralysé l'économie.

Au fil des années la commune s'est modernisée et est devenue un pôle economique important de la Guadeloupe.

 

Sur la côte est abymienne bordée par la réserve marine du Grand Cul de Sac Marin, se sont formées une plaine marécageuse et une mangrove à la nature verdoyante.  A l'intérieur des terres, au-delà des vastes champs de cannes à sucre apparaissent les mornes des Grands fonds, collines qui forment  la plus ancienne formation géologique de la Grande Terre.